PRESSE DU 9 MARS 2015

republicain-lorrain
9 mars 2015

ES METZ: FOLIE FACE A THAON

Mi-temps : 3-4. Stade Lothaire. Arbitre : M. Laamaroui. Buts pour l’ES Metz : Dengler (20e ), Traoré (28e ), Bourtal (40e ) ; pour Thaon : Danglades (9e , 13e et 43e ), Géhin (31e ). Avertissements pour l’ES Metz : Zimmermann (90e +2) ; pour Thaon : Ballie (34e ). Exclusion temporaire pour Thaon : Fousse (57e ).

Peu d’éléments prédisposaient Vosgiens et Mosellans à produire sept buts en première période. Mis devant le fait accompli, leurs avis étaient partagés en retournant au vestiaire. « Il va y avoir 10-9 à la fin du match », a asséné le défenseur de Thaon Alexis Gallotti. Morgan Melloni, le gardien de l’ES Metz, a piqué quant à lui une colère monstre. Furieux d’en avoir pris quatre, comme à Champigneulles fin octobre (4-1), mais sur un match entier…

Celui d’hier est sorti de l’ordinaire grâce à Sylvain Danglades. Du droit, à l’entrée du grand rectangle, le lutin vosgien a repris un centre de Filali et a ouvert le festival (9e ). Egalement adroit de la tête, il a confirmé quatre minutes plus tard l’apathie de la défense verte (13e ). Laquelle n’a pas eu l’exclusivité de la négligence : le Messin Dengler a réduit l’écart à bout portant (1-2, 20e ), Traoré a mis Gallotti dans le vent pour égaliser (2-2, 28e ). Puis, pour Thaon, Danglades passeur, Géhin buteur, 2-3 (31e ). Altruiste, Traoré a laissé à Bourtal le soin de relancer Metz (3-3, 40e ). A peine le temps d’actualiser le score que Danglades a frappé à ras de terre du droit (3-4, 43e ).

Le septième succès de la réserve vosgienne est dans la boîte. A ces trente-six minutes époustouflantes a succédé un second acte stérile. Bourtal a tenté sa chance (53e ), Pittini a failli provoquer un énième rebondissement sur corner (56e ), mais les hommes de Mickaël Maurice, de nouveau relégables, n‘ont pu revenir une troisième fois.