EST REPUBLICAIN DU 16 MARS 2015

LOGO_Est_Republicain
16 mars 2015

L’ES METZ enfonce Blainville

L’ES METZ BAT BLAINVILLE : 6 2.

Blainville :Abraham(9′, 76′). ES Metz :Dengler (28′,60′,87′),Mayeur (52′, 3′),Matusiak (62′).

Blainville.Les locaux ont non seulement subi une nouvelle défaite sur un score fleuve, mais ils vont désormais devoir batailler pour le maintien, au près de leurs adversaires du jour ! Fragiles dans tous les compartiments du jeu, les Blainvillois ont complètement craqué devant des Messins plus engagés.

Les deux buts meurthe et mosellans sont à mettre au crédit de l’avant centre Abraham. Après à peine dix minutes, lors de la première incursion dangereuse de l’ACBD dans le camp adverse, il ouvrait le score de la tête, sur un débordement puis un centre bien tendu de Martin (10, 9′).
Sa seconde concrétisation est arrivée trop tard pour son équipe, alors menée 4 à 1
Un centre tir bien enroulé du droit de Martin était d’abord dévié par le gardien, avant qu’Abraham ne pousse la balle dans les filets (24, 76′). Mais globalement, les Blainvillois n’ont pas été au niveau..

Dengler et Mayeur au top

Côté mosellan, ce match à enjeu a été bien géré, avec de l’envie et de l’intensité.
D’ailleurs, dès le début ,et malgré l’ouverture rapide du score de Blainville, Metz n’a
cessé de monter en puissance.
Mayeur a fait la décision le premier en permettant à l’ESMetz de mener.
Dans la surface, il a contrôlé le ballon d’un amorti de la poitrine puis atiré du gauche, en pivot, au ras du poteau (12, 52′).
Et c’était on ne peut plus logique. Depuis le retour des vestiaires, les visiteurs n’avaient cessé de prendre le jeu à leur compte. Mayeur a doublé la mise à la 83′ sur une tête (25). Par ailleurs, le triplé de Steve Dengler a bien aidé aussi. Il a d’abord égalisé sur coup
franc : Très à gauche de la surface, il a enroulé sa frappe du droit, qui a directement
atterri dans le petit filet droit (11, 28′). A la 60′, il a enfoncé le clou avec un contrôle et un tir du droit enchaînés sans hésitation (13).
Toujours très dynamique, il a conclu la déferlante messine avec une action du côté gauche, et a lobé le gardien (26, 87′).
Le sixième but messin est de Matusiak qui, à la 62′, a marqué en deux fois, le gardien ayant repoussé sa première tentative (14).